Dernière mise à jour : 29/08/2023

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste (Septembre 2023) :  12
Nombre de postes ouverts (2023-2024) : 5
Personnel universitaire en poste (année académique 2023-2024) : 2 AHU, 5 MCU, 11 PU
Coordinateur du DES de santé publique à Lyon : Pr Cyrille COLIN

Contacter l'interne référent

Description succincte de la subdivision

Notre Association a un poids très important au niveau de la définition de l’offre de formation théorique ainsi que pratique. Grace aux excellents rapports avec notre coordonnateur de DES, nous avons carte blanche dans l’ouverture des nouveaux terrains de stage et dans la proposition des intervenants aux cours mensuels régionaux. Nous avons actuellement plus que 50 terrains de stages (plus d’autres en cours d’ouverture) disponibles dans 17 sous-domaines d’exercice de la Santé Publique, dont plus que 20 sont déjà accessibles à partir de la Phase Socle. Mais cela n’empêche les internes de proposer l’ouverture de nouveaux terrains de stage dans une nouvelle structure !

Bref, les internes de notre Subdivision ont le plein contrôle sur la maquette et sur leur projet professionnel, en totale liberté.

Stages agréés DES de santé publique à Lyon

Retrouvez la liste mise à jour en temps réel sur la page Stages – SPLyon, où vous pouvez les filtrer et trier sur la base du domaine d’intérêt, du type de structure et de la Phase d’agrément dans la maquette.

Voici une liste mise à jour à septembre 2023 des structures agréées :

  • Laboratoires de recherche :
    • Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC – IARC)
    • Lymphoma Academic Research Organisation (LysARC)
    • Université Claude Bernard, Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE), équipe Modélisation des effets des traitements (EMET)
    • Centre de recherche en nutrition humaine (CRNH)
    • Université Gustave Eiffel, UMR Santé et Sécurité au Travail
    • Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI)
    • Université Claude Bernard, Laboratoire Research on Healthcare Performance (RESHAPE)
  • Instances publiques :
    • Agence Nationale de Sécurité et Santé (ANSES)
    • Observatoire Régional de Santé (ORS) Auvergne-Rhône-Alpes
    • Ville de Lyon, Direction de la Santé Publique
    • Ville de Valence, Direction de la Santé Publique
    • Ville de Villeurbanne, Direction de la Santé Publique
    • Santé Publique France, Cellule d’intervention en région (CIRE) Auvergne-Rhône-Alpes
    • Agence Régionale de Santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes
    • Agence Technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH)
    • Métropole du Grand Lyon, Département de Protection maternelle et infantile
    • Académie de Grenoble, Département de Médecine Scolaire
  • Industrie pharmaceutique :
    • Sanofi
  • Hospices Civils de Lyon :
    • Service hospitalo-universitaire de pharmaco-toxicologie
    • Service de recherche et épidémiologie clinique
    • Service des données de santé
    • Service d’hygiène hospitalière
    • Service d’évaluation économique en santé
    • Service de promotion, prévention et santé populationnelle
    • Service de diabétologie
    • Département de l’information médicale
    • Service de biostatistique-bioinformatique
    • Centre gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CEGIDD)
    • Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPIAS) Auvergne-Rhône-Alpes
    • Structure régionale d’appui à la qualité des soins et la sécurité des patients Auvergne-Rhône-Alpes
    • Centre d’Investigation Clinique (CIC 1407), axe pédiatrie
  • Autres hôpitaux :
    • Centre Léon Berard (Centre régional de Lutte contre le Cancer Auvergne-Rhône-Alpes)
    • Hôpital St Joseph St Luc, Département de l’information médicale
    • CH de Villefranche sur Saône, Département de l’information médicale
    • CH de Valence, Département de l’information médicale
    • CH Le Vinatier, Département de l’information médicale
    • CH de Montélimar, Département de l’information médicale
  • Autres organismes :
    • HEVA, entreprise d’appui à la recherche et data science
    • STANE, entreprise de coordination de la recherche et de l’offre de soins
    • Union régionale des professionnels de santé (URPS)
    • Université Claude Bernard, Service de Santé Universitaire

Université Lumière, Service de Santé Universitaire

Gardes

Les gardes au SAU demeurent obligatoires seulement pour les internes à la première année qui choisissent un terrain de stage aux HCL. Normalement, jusqu’à 4 gardes sont assignés par chaque semestre. Tous les autres internes qui ne remplissent pas ces critères sont exonérées de l’obligation de garde au SAU. Cependant, les gardes au SAU restent possibles, sous réserve de l’accord du chef du SAU.

Ces gardes sont toujours séniorisées à 100% (chaque dossier de patient supervisé à 100%) avec au moins un senior toujours présent dans le service. Si vraiment vous n’en voulez pas vous pouvez les donner, il y a un groupe Facebook d’échange/don de gardes pour cela.

Les gardes au Centre Antipoison (CAP) demeurent obligatoires seulement pour les internes en stage dans le Service Hospitalo-Universitaire de Pharmaco-Toxicologie (SHUPT), et sont possibles pour tous les internes qui souhaitent les reprendre, sous réserve de l’accord du chef du SHUPT.

InterCHU

Les dossiers d’inter-CHU des internes en SP de la Subdivision sont régulièrement acceptées. En particulier, les inter-CHU à Paris sont incontournables pour les internes qui souhaitent visiter les instances nationales comme la HAS, la DGS, l’ANSM et la CNAM (possiblement mais pas forcément dans le cadre de l’année additionnelle de l’option Administration de la Santé). Où alors, pour les internes intéressés à visiter les instances Européennes ou internationales, c’est possible de faire agréer des stages à l’étranger en tant que validants pour la maquette de DES !

Formation Théorique

Toutes les informations sur la formation théorique obligatoire (séminaires régionaux et cours en ligne) et facultative (Master 1, Master 2, DU) sur la page Formation théorique – SPLyon